• ce bleu innombrable

    Proésie

     

    Format original : cliquer deux fois sur l'image

     

    ce bleu innombrable

     

     

     

    « mAhnPetites terreurs médicales »

  • Commentaires

    9
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 04:13

    Cher Yann,

    Photo d'océan trouvée sur Internet, retravaillée et méconnaissable, où les bleus sont multiples, et tournée côté ciel avec une petite ligne de sol tronqué aussi. Donc, plutôt une image que ma photo. ^^

    Bien vrai que Rothko peint souvent des « sols » minces et des « firmaments » immenses, si on interprète, perçoit ses tableaux comme des paysages. Il me rappellent souvent les anciens écrans télé, d'où une infinité d'images ont imprégné notre mémoire. J'espère que son sommeil éternel ne sera pas perturbé d'être ainsi associé à ma simple image. Mais c'est ta générosité qu'il faudrait accuser et j'ose t'en remercier à la place! 

    Rothko 1

    Rothko 2 si poétique celui-là, que j'aime particulièrement

    Rothko 3 « ancien écran télé » (façon de parler) et le travail des couleurs

     

    Ton humble avis est bien bon à lire. Merci!

     

     

    8
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 03:54

    Cher Facto,

    Autrefois, on s'était demandé (plusieurs personnes sur la Toile), s'il était ou pas trop tard pour la planète. Plusieurs, dont moi, avaient répondu « trop tard ». J'avais ajouté : finir (ou quelque chose du genre) dignement. Ne m'en veux pas, je ne sais pas bien si j'ai en moi quelque l'espoir pour les projets à long terme ou même à moyen terme. Planète surpeuplée, domination masculine, obscurantisme utilisé pour contrôler la chair à canon et les usines à petits soldats (les femmes, bien sûr)...

    Mais ce besoin personnel d'engagement, de dignité, de rester au-dessus de la boue et des excréments sociaux, ça, c'est inaltérable, je crois. J'allais dire « j'espère » (que ça l'est)...

    Que la poésie de la nature t'enveloppe et garde ton cœur bien au chaud.

     

    7
    Yanndro
    Mardi 13 Janvier 2015 à 19:22
    Yanndro

    Ta photographie me fait penser tout de suite à certaines peintures de Mark Rothko dans lesquelles la recherche du vide transposée dans l'espace picturale raconte une histoire liée forcément avec l'infini. Mais cela n'est que mon humble avis.

    6
    Le factotum
    Mardi 13 Janvier 2015 à 15:57

    C'est l'espoir qui nous rend invincible.

    Bonne journée!happy

    5
    Samedi 10 Janvier 2015 à 01:15

    Alors merci! J'en suis comme tu en es, sans e. happy

    Où est donc passé mon commentaire précédent?

    J'y disais que c'était beau et étrange ce que tu disais. Étrange parce que je réalisais il y a quelques temps que moi, ce sont mes bon-ne-s ami-e-s féministes qui me font sentir invincible, me donnent le courage de transformer la rage en militantisme, face à la domination masculine patriarcale et toutes ses violences, sa misogynie, son irrespect total pour l'environnement au sens global, tout ce sang perdu, cette haine, cette surpopulation.... il y en a trop.... Trop pour tout pouvoir énumérer.

    4
    Le factotum
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 23:25

    Oupssssss! et amies.

    3
    Le factotum
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 15:34

    Entouré d'amis comme je le suis, je me sens invincible. Tellement de bien à accomplir...

    2
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 02:39

    Mais ce bleuS de novembre pourrait bien enlever une personne au grand cœur comme toi pour en faire un nuage éternel!

    1
    Le factotum
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 23:32

    Chez moi, tous les trottoirs sont recouverts d'une épaisse couche de neige durcie. Nous pouvons ainsi circuler en toute sécurité entre chien et loup.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :