• ferme ma gueule

     

    Cliquer pour agrandir

     

     

    III et IV sont interactifs : défiler page par page ou plus rapidement.

     

     

     

     

     

     

    « Territoire des petites Ah non! ce :Oir - hors limites, habiter le territoire »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Samedi 6 Décembre 2014 à 23:40

    Ah Yann! Plaisir de t,accueillir ici!

     

    Comme tu sais, on apprend parfaitement, nous, les filles, les femmes, à se taire, à tout prendre, à ne pas... ne pas dire, faire, dénoncer, prendre la parole, occuper de l'espace, ne pas... être, quoi. Si bien qu'il n'est plus nécessaire, dès la toute petite enfance, de nous le rappeler. C'est INTÉGRÉ. ANCRÉ. BÉTONNÉ.

    Cette œuvre-là, c'est exactement mon histoire, choisir entre de l'amour dont le poison fut aperçu trop tard et mes valeurs. Ouvrir la bouche dans un contexte québécois où la liberté d'expression est de plus en plus restreinte.

    PEUR

    PEUR

    PEUR

    Facile à dire, foncer. On a besoin de payer son toit, les croquettes du zoo, son tofu; on a besoin de temps et de courage et de rage pour se sortir du poison déguisé en amour.

    La suite, tu connais.

     

    3
    Yanndro
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 00:19

    Le frémissement de la révolte que tente d'étouffer ceux qui détiennent les mots, le pouvoir par les mots c'est cela qui fait peur.

    2
    artobazz Profil de artobazz
    Dimanche 18 Août 2013 à 01:38

    Juste avant de décider de militer féministe sur la Toile... Pas réussi à la fermer, hein!!! Oui, rions. Rions de rire! xx

    1
    guylaineb
    Samedi 17 Août 2013 à 23:22

    J'ai envi de rire de rire! ;  ) Chère Zéo...  xx

    Tu ris avec moi? C'est si bon de rire. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :