• oeil

    Prose / littérature

     

    oeil

    oeil

    oeil

    oeil

     

     

     

    « toujoursâ »

  • Commentaires

    2
    artobazz Profil de artobazz
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 03:42

    Facto, la toute première fois que j'ai entendu son chant, je te jure que je n'en croyais pas mes oreilles. J'habitais centre-sud, dans ces maisons que l'on voit sur les cartes postales, tu sais, les belles victoriennes. Pas les plus belles, mais une superbe à l'intérieur. À quelques mètres de l'autoroute. Imagine, entendre cela! Pas une mélodie, on aurait dit - on dirait - une invention, une création perpétuelle. J'ai eu l'impression d'être en contact avec de la beauté pure. Tu peux comprendre ça, toi, amoureux de la nature aussi. Je ne l'avais jamais vu, seulement entendu. Peu d'oiseaux colorés à Montréal. Cela fait deux ans que je ne les ai plus nourris ici, parce que complètement envahie par des pigeons. Ils sont toujours chez moi et tout près, je les entends avec le même bonheur. Mes jardins attirent des tonnes de faux-bourdons, que j'adore regarder de très près, abeilles, toutes sortes d'insectes, des papillons et des oiseaux. Le propriétaire du jardin arrière est un merle, seconde génération, je crois. Il y a cinq ans environ, son père m'avait présenté sa merline, restant à à peine plus d'un mètre de moi. Le bonheur, c'est beaucoup cela. Non?

    1
    Le factotum
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 00:18

    J'aime bien entendre la joie que tu éprouves à regarder ton ami à plumes combler ces petits moments d'intimité.

    Personnellement, je ne m'en lasse jamais. Je repars dans mon petit boisé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :