• Une aube pour Strofka

  • Commentaires

    2
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 01:51

    Le salaire de la peur, le bol de poison, un court instant délicieux et sublime.

    1
    Yanndro
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 00:43

    "Temero" est téméraire, il se met au centre sans salaire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :