• Dominique Hasselmann - Marteau en tête, merlin ou pistolet anesthésiant - [VC1013]

     

    Vase communicant

     

     

    C'est une drôle d'histoire qui a débuté par une coquille dans un commentaire laissé sur Le Tourne-à-gauche,

    le blogue de Dominique Hasselmann.  L'idée d'un Vase communicant est apparue comme une suite logique

    à la correspondance qui avait suivi .

     

    La plume de Dominique est précise, claire, photographique, souvent humoristique, sans doute plus dans le regard

    qu'on lui suppose sur les choses que dans les mots, bien que...

     

    Merci beaucoup, Dominique pour ce partage!

     

    Voici la liste d'octobre, toujours vaillamment tenue par Brigitte Celerier que je remercie également, elle qui a

    le bonheur de profiter de 50 heures par jour comme d'une étonnante réserve d'énergie et d'adrénaline,

    surtout les jours de parution!

     

    Je vous souhaite une excellente lecture et bien des frissons, en compagnie de ce sombre personnage,

    très réaliste, hélas pour la société et heureusement pour la qualité de cet excellent texte...

     

    Vous trouverez mon texte ici.

     

     

    Dominique Hasselmann - Marteau en tête, merlin ou pistolet anesthésiant - [VC1013]

    Cliquer pour agrandir l'image

     

     

     

     

     

     

    « ardéch »

  • Commentaires

    14
    Samedi 5 Octobre 2013 à 09:24

    Dominique H, Voir le commentaire juste en dessous du tien.

    13
    Samedi 5 Octobre 2013 à 09:01
    D.H.

    @ Zéo Zigzags : pour les commentaires en double (ou triple), tu peux les supprimer (je ne les voyais pas s'imprimer) sans problème !

    12
    Samedi 5 Octobre 2013 à 04:48

    Dominique, c'était là des coups de couteau tous un peu différents. La pièce était coriace, il en fallut plusieurs. J'ai toujours beaucoup de difficulté, personnellement, à couper un commentaire ou changer quelque chose qui ne m'appartient pas de mon propre chef. J'ai l'impression de couper l'âme (?), d'outrepasser mes droits.

    Cette maison est magnifique, oui. J'aime en particulier  : « nous nous sommes délabrés ensemble ». 

    Et merci à tout le monde ici pour la visite et pour les commentaires.

     

    11
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 22:40
    D.H.

    @ Dom A. : elle existe en vrai à Metz (avenue de Strasbourg), je pense que c'est une occasion à saisir ! Le courant d'air est assuré et la protection aussi.

    Maintenant, pour la concupiscence, il faut voir (écrire une petite annonce attractive) !

    10
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 22:36
    D.H.

    @ Danielle Carlès : vous avez remarqué cette dénomination (comme d'autres du même acabit)...

    Je me demande comment on nommait les "vestales" (dans une époque qui vous est connue sur le bout des doigts), et si elles avaient un "petit nom" ou quelque appellation déjà  plus "commerciale" !

    9
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 22:31

    @ PdB : je ne "manage" pas, hélas, les commentaires ici...  et donc les doublons (dans l'impression que la premiière réponse n'a pas été envoyée) se succèdent, comme les couteaux à débiter la viande.

    8
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 14:17

    Cette maison est magnifique, en particulier la grille d'entrée qui donne rudement envie d'aller acheter la même (chez Leroy-merlin évidemment) dimanche prochain, en compagnie des retraités acariâtres et des pimbêches velléitaires (et sous l'oeil ravi d'une direction concupiscente, enfin je peux placer cet adjectif !)

    7
    carlès danielle
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 11:40

    Rester ou ne pas rester hôtesse de caisse toute une vie - 

    6
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 11:38
    D.H.

    @ PdB : il ne le regarde (me dit-on) que par ouï-dire

    5
    PdB
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 11:28

    ce boucher-chef (plus facile à écrire qu'à prononcer) devrait moins regarder Taddeï...

    4
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 09:36

    @ lizagrèce : le coup du merlin, oui

    3
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 09:35

    Il m'a semblé voir que le film "Abattoir 5" (de George Roy Hill) ressortait sur les écrans. Il faudrait que je relise le livre de Kurt Vonnegut (je suis sûr que je l'ai en collection de poche, publié chez "J'ai lu", je crois).

    2
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 09:04

    Vous ne faites pas de quartier.

    1
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 08:10
    lizagrèce

    Quel coup de théâtre ! A moins que ce ne soit celui du lapîn .. En tous cas ce n'est pas un coup fourré !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :