• Projet de trajet d'une tragédie pour bigrement bègue [...et féministe]

     

     

    Dans le cadre des Vases Communicants , joyeux échange entre le babel (Joseph Leritz) et Zéo Zigzags. Ici ma partie.

    Ici, pour le babel

    Je vous invite également à aller visiter mon partenaire, Joseph dit le babel, chez qui je suis maintenant en meilleure posture après que l'on ait retrouvé la boite noire du premier jet. :D

     

     

     

    Contrainte structurelle [commune] :

     

    1. tragédie en cinq actes [disproportionnés]

    2. musique [démarrer la vidéo avant la lecture] : « Synthetic Horizon », Eloy Fritsch

    3. personnages et unités :

     

    • novembre
    • jardin d'hiver
    • « Les affaires dont se vantent les hommes » [Honoré de Balzac]

     

     

    Contrainte oulipienne :

     

    multiplication des difficultés pour la lecture à haute voix où surgissent des sens propres aux enchainements oraux

    et perte de sens des homonymes entrainant la nécessité de lire AUSSI la forme écrite en portant attention

    à l'orthographe des mots

     

    [Clin d'œil au « Poème pour bègue » de Jean Lescure]

     

     

    Projet de trajet d'une tragédie pour bigrement bègue  [...et féministe]

    Projet de trajet d'une tragédie pour bigrement bègue  [...et féministe]

    Projet de trajet d'une tragédie pour bigrement bègue  [...et féministe]

    Projet de trajet d'une tragédie pour bigrement bègue  [...et féministe]

    Projet de trajet d'une tragédie pour bigrement bègue  [...et féministe]

     

    Vos commentaires sont les bienvenus. ¦-)

     

     

    « le babel - Novembre, le jardin d’hiver et « les affaires dont se vantent les hommes » : tragédie en cinq actes.entre tes »

  • Commentaires

    9
    artobazz Profil de artobazz
    Mardi 18 Décembre 2012 à 00:20

    Stéphanie,

    L'adresse était, est valide. Je vous ai écrit. Une fille qui fut très découragée, qui a réussi toute seule car ça pressait drôlement, à tout réparer et... qui adore la flexibilité et la convivialité de Ekla, presque parfait. Suggestions dans mon envoi.

    Merci beaucoup! Zéo

    8
    Lundi 17 Décembre 2012 à 09:45

    Bonjour, 

    Stéphanie, du support EklaBlog. 

    Je ne parviens pas à répondre à vos mails ... Cela revient sans cesse. 
    Contactez moi à partir d'une adresse mail valide svp. 

    7
    Le factotum
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 01:13

    Bravo! Tu es ma meilleure.

    6
    artobazz Profil de artobazz
    Lundi 10 Décembre 2012 à 00:20

    Bonjour Sophie et bienvenue aussi!

    Eh bien... quel commentaire! Et quelle chute! ;) J'ai quasiment le vertige, mais on dit que c'est hautement préférable aux vestiges. Sauf dans les images de notre ami Luc!

    Zéo :D

     

    5
    artobazz Profil de artobazz
    Dimanche 9 Décembre 2012 à 22:59

    Bonjour et bienvenue à toi Emmanuelle!

    Tu verras dans le poème en lien, que je lui ai fait un petit clin d'oeil avec les neiges de l'Ararat (Orient/er).

    Merci! Ta lecture sensible me touche beaucoup. On aimerait toutes et tous être lues/lus ainsi!

    Tu n'es certainement pas une « jetaimeuse »... Ce que j'ai voulu dire par là, c'est que beaucoup de gens, hommes surtout, disent ces mots tout d'un bloc sans rien mettre dedans que de la consupiscence, le désir de pouvoir, d'utiliser, de collectionner pour se sentir importants, ce genre de choses. Le portrait du machisme traduit en pont de (in)communication quand il veut « avoir » une femme. Beaucoup d'éducation et de la structure patriarchale qui perdure dans certaines sociétés, groupes sociaux, plus que d'autres.

    J'aime beaucoup comment tu écris, toi. C'est fluide tout en ne laissant passer aucun détail, comme du plaisir pour gourmets. Ton Vase est vraiment super, je le partage ici avec d'éventuels/les lecteurs/trices.

    Zéo ¦-)

     

     

    4
    so(phie)
    Dimanche 9 Décembre 2012 à 16:40

    Un réel plaisir de suivre les fils ici et là!lesmots en son et lumière :mieux que toutes les chutes du Niagara Zéo:)!

    3
    emmanuelle grangé
    Dimanche 9 Décembre 2012 à 12:23

    la couleur glauque révélée jusque dans le blanc brouillé des yeux !  ai lu, entendu synchron', m'en vais lire "Poème pour bègue".


    avec mes "jetaimes", Zéo

    2
    artobazz Profil de artobazz
    Samedi 8 Décembre 2012 à 22:25

    Bonjour Val et bienvenue ici! :)

    Merci beaucoup! Je dois dire que je m'enfarge encore des fois dans sous chou séché tombé alors que je lis celui de Lescure et le connais par coeur. :D

    J'adore qu'on laisse des commentaires, merci!

    Zéo ¦-)

     

    1
    Val Toomuch
    Samedi 8 Décembre 2012 à 13:04

    Mazette je viens de lire et relire et encore relire à haute voix. je suis époustouflée de ce texte.. tant en mots, qu'en souffle, qu'en images données .. bravo. Rien d'autre à dire que bravo.

    Val

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :